Après cette période de confinement, Maker Faire a décidé de partir à la rencontre des lieux de vie, des ateliers créatifs ou des coulisses de nos makers préférés pour garder le lien et découvrir leurs prochains projets ! Cécile, notre story-maker embarquée, démarre cette tournée dans le Sud Ouest ! On vous raconte !

 

Direction Toulouse, à la rencontre du Rambot du Cactus ou plus simplement d’Antoine Ruiz Scorletti, pour découvrir son univers et son sens du partage par le FAIRE.

 

Antoine, aka Le Rambot du Cactus, développe avant tout un tiers-lieu maker à vélo, son projet personnel, mais c’est aussi un véritable chef d’orchestre dans l’économie du FAIRE ! Référent communication et administrateur du Réseau Français des Fablabs (RFF) – grand partenaire de Maker Faire France, du Réseau des fab labs d’Occitanie (RedLab) et membre du collectif Makers&Co, Antoine est aussi en charge depuis peu (un mois) de la gestion du nouveau fab lab de Toulouse : le RoseLab situé à la Cité de la Région Occitanie. Deux missions qu’il coordonne avec passion mais qui ne représentent qu’une petite partie du répertoire varié et polyphonique du compositeur éclectique.  

 

Pour créer ses dernières réalisations, Antoine est entouré d’un MakerCrew harmonieuse et pleine d’idées. Pendant le confinement, l’équipe a profité de ce temps de pause exceptionnel pour développer de nouveaux projets. Avec comme objectif phare de développer la do-ocratie, la culture du faire ensemble et du partage à l’esprit convivial et éducatif, le MakerCrew s’est lancé dans trois nouvelles partitions :  

 

Le Minitel du Faire

 

Il ne leur aura fallu que trois jours créer  l’application du Minitel du Faire.

Kezako ? Un outil pour créer, recenser et partager des ressources pour faire par soi-même et avec les autres. Cette application de ‘bien commun’ ludique et fun pour apprendre l’électronique, la 3D, la programmation, le textile, les sciences naturelles, le DIY, la découpe laser… Bref, toutes les activités dont peut rêver un maker ! Elles sont présentées en open-source  sous 5 catégories de ‘proof of concept’ (ou en français : réalisations ayant pour vocation de montrer la faisabilité d’un procédé ou d’une innovation) : 

 

  • Apprendre à faire  : Vous y trouverez des formations en ligne, des webinaires, des tables rondes… “c’est magique le nombre de ressources disponibles pour apprendre des savoirs et des savoir-faire !” 
  • Se faire un tuto sous toutes ses formes ! Écrit, filmé ou photographié… apprenez à réaliser vos propres outils de démo, notices afin qu’ils soient partagés au plus grand nombre !
  • Regarder faire : Et on n’est pas tout le temps obligé de faire par soi-même et simplement profiter pour lire, regarder et entendre du contenu maker !
    Faire suivre 
  • Faire suivre les plateformes, les  institutions… pour y trouver les contenus de tous, et parce que c’est sympa de rassembler tout le monde au même endroit
  • Faire l’actu du Faire, pour ne rien louper sur les dernières tendances Makers 🙂

 

Le Minitel du Faire rassemble déjà une communauté de plus de 3 700 makers et compte 600 utilisateurs quotidiens ! 

 

 

Mais Antoine ne s’arrête pas là, il est également à l’origine du Makerzine – le Fanzine qu’il a développé en faisant appel des bénévoles !

C’est un incroyable fanzine pour s’inspirer de 44 pages à feuilleter pour savoir QUOI FAIRE et quand on souhaite ! Conçu pendant le confinement, avec une sortie du 1er numéro en avril, il devient le premier fanzine du mouvement maker francophone. Le numéro 2 “Maker ma gueule” arrive et sera édité d’ici quelques jours ! 

Vous y trouverez les sujets suivants : Est-ce qu’un maker ça existe ? Un maker, c’est quoi ? C’est quoi la différence avec un faiseur, un bidouilleur, un artisan, un fabber, un… ? Et puis ça sert à quoi ? Et c’était qui le premier ? Qu’est-ce que ça mange ? Est-ce qu’il fait que des visières en 3D ou il fait d’autres trucs ?

Alors abonnez-vous vite pour suivre les infos, évidemment le Makerzine est gratuit !

 

 

Toujours dans une optique de partage, Antoine a également mis en place Les Apéro[Ma]Kers

Des visioconférences pour créer davantage de lien entre makers. Connecter les gens et laisser exprimer les idées et projets de chacun, c’est aussi en créant les rencontres ! Les Apéro[Ma]Kers, c’était chaque semaine pendant le confinement pour se sentir moins seul. Aujourd’hui, cette belle idée s’est pérennisée et vous invite chaque 3eme mercredi de chaque mois à se rassembler via Twitch (plateforme de partage de contenu en direct) pour échanger et partager un verre, même virtuel, entre Makers !

 

Retrouvez toutes les infos du RFF ici : Page officielle Facebook / Communauté Facebook (groupe) / Twitter  : @fablab_fr


Rédigé par Cécile Ravaux – StoryMaker

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend