Direction le Danemark où s’est déroulé le Sommet des Producteurs Européens Maker Faire (Maker Faire Producers European Summit) du 11 au 14 mars à Aarhus. Workshops, talks, meet-ups se sont succédés pour développer, améliorer, partager les retours d’expériences de chaque organisation pays.

Crédit photo : Hervé Photograff

Un rendez-vous riche qui m’a profondément ravie car, enfin, le mouvement Maker est venu à la rencontre des Burners. Moi-même ambassadrice de ces deux univers : Burning Man et Maker Faire France, ces deux communautés portent les mêmes valeurs et n’avaient pas encore eu l’opportunité de se rencontrer jusqu’à aujourd’hui ! Un grand rendez-vous riche en créativité, en fantaisie et rempli de bonnes énergies pour fabriquer ensemble ! Bref, que du bonheur ! Burning Man y organisait également son Sommet Européen (European Leadership Summit) sur les mêmes lieux, en même temps. Bien sûr, cette rencontre était prévue et a fab-uleusement enchanté l’ensemble des burners et makers présents.

Crédit photo : Hervé Photograff

Mais qui sont donc les burners, vous me demanderez ? Pour ceux qui ne connaissent pas encore le Burning Man, c’est un concept de ville utopique et éphémère. Pendant toute une semaine, 80 000 explor’acteurs se réunissent en plein désert du Nevada pour co-créer tous ensemble, respectant 10 principes de bienveillance. Aussi éphémère soit-il, chaque année, cet univers fou-rni (ou fourmille) d’installations artistiques et technologiques les plus farfelues, proposent une multitude d’activités où les interactions et les Hugs sont les maîtres du jeu. Cet espace sur-réaliste se construit grâce à l’engagement et le dévouement des participants, et surtout grâce à leur inventivité et leur créativité. C’est un lieu de création sans limite, la culture de tous les possibles, qui inspire le monde entier où les codes sociaux, les lois, les tabous sociétaux sont balayés, pour laisser la place à la liberté d’expression artistique de tous et sans jugement. Le ‘Gift’ (don) est le seul moyen d’échange, l’argent y est formellement interdit. Vous suivez ? 

 

Makers et Burners partagent des valeurs communes profondes d’échange, de partage, d’entraide et d’apprentissage du FAIRE ensemble. Une culture, un état d’esprit unique et fort du RIEN N’EST IMPOSSIBLE. Qui d’autres que des burners auraient pu imaginer une rencontre Burning Man / Maker Faire au Rainbow Panorama d’Olafur Eliasson, au sommet du musée ARoS dans le centre-ville. Une merveille d’ingénierie à la fois physique et émotionnelle qui s’est transformée pour l’occasion, en meilleure Silent Party – discothèque silencieuse à laquelle nous avons eu le plaisir d’assister ! Un moment simplement magique !

La magie, on la trouve partout ! Je souhaite vous présenter un maker français très inspirant, qui s’est découvert en partie grâce à cette expérience de la communauté des Burners.

 

Benjamin Legrain, jeune homme à l’allure éclectique et dynamique avec une folle envie de transmettre son énergie et joie de vivre est un artiste à la créativité débordante. Directeur artistique / graphiste / graffeur / body-painteur, Benji est un véritable ‘slasheur’ mais surtout un véritable artiste visuel. Il place son art au service d’événements parisiens. N’ayant aucune limite à la création, il ne cesse de relever des défis, comme redécorer les lieux branchés de Paris grâce à des oeuvres en bois 100% fait main. Doté d’une formation bac pro d’ébéniste et d’un BEP charpente réalisé aux Compagnons du Devoir, ses premiers savoir-faire revoient le jour, ses talents sont remarqués et décide alors de créer Funki Sign.

Funki Sign est un projet artistique inspiré par le Cirque Freak Show. Il met en situation et en lumière dans des scénographies ses œuvres d’art pour créer la magie pour le spectateur. Funki Sign est conçu et fabriqué avec le cœur dans un atelier d’artiste à Belleville à Paris. Les Funki Sign ont vu le jour lors d’un événement festif, Funki Safari, en 2015 à l’occasion de la Burning Night, l’événement officiel Burning Man en France. Depuis, les Funki Sign se sont multipliés à Paris et ailleurs avec un seul objectif : créer toujours plus de magie !

Lettrage, composition graphique, chaque Funki Sign est dessiné, fabriqué entièrement à la main, puis éclairé par des néons flexibles à L.E.D. Vous pouvez trouver les Funki Sign de Benjamin Legrain dans des restaurants, cafés, boutiques, salons, chez Amazon, Biocoop, We love Green, Weather Festival et même chez des particuliers ! A 33 ans, Benjamin est devenu un incontournable pour apporter la touche « Made In Maison » avec des « Signs » chaleureux, innovants et plein de « good vibes » visuelles !

 

Plus d’infos et de visuels : https://www.funkisign.com/

 

 

Rédigé par Cécile Ravaux

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *