Pour la petite histoire, RS Components, c’est la plateforme proposant tous les composants électroniques pour réaliser une variété infinie de prototype !  Créé en 1986, le distributeur présente plus de 600 000 produits ainsi qu’une plateforme communautaire open-source pour échanger entre Makers : DesignSpark. Celle-ci met à votre service, gratuitement, des logiciels puissants de CAO tels que : DS Mechanical, DS PCB ou DS Electrical ! Depuis quelques années, RS Components aide et soutient des projets scolaires et étudiants, afin de faire avancer l’innovation et répandre le mouvement Maker auprès du plus grand nombre.

Nous avons rencontré Christophe Arnould, ingénieur des ventes depuis plus de 10 ans chez RS Components, qui a initié ces nouveaux partenariats auprès des écoles d’ingénieurs de l’Université de Lorraine. La société ne se contente pas de fournir du matériel spécifique auprès des étudiants, elle les accompagne aussi sur des projets de plus en plus complexes.  Une nouvelle forme de pédagogie se développe grâce à RS Components !

Christophe Arnould

Pourquoi se rapprocher des écoles? 

Christophe Arnould : L’aventure a commencé en 2015, nous nous sommes rapprochés de l’université de Lorraine afin de les soutenir dans leur participation à des concours nationaux comme internationaux, comme le SHELL Eco Marathon, Formula Student, les Olympiades de Sciences Physiques. 

Nous fournissons aussi bien de l’accompagnement pédagogique, que des ressources matérielles ou financières, grâce à notre département RS Education. Pour bel exemple, Polytech Nancy a monté un premier hackathon avec comme sujet, la smart city et le numérique dans la ville de demain. Lors cet événement, alors que les étudiants disposaient de 48 heures pour réaliser un projet, nous leur avons mis à disposition un fablab pour le prototypage de leurs idées.  

Notre volonté est de créer de véritables relations avec le monde de l’éducation, de l’enseignement et de la recherche, afin d’accompagner les ingénieurs de demain ! Nous travaillons main dans la main avec les directeurs d’école, les responsables formation et les étudiants, pour leur donner accès à de grands concours portés sur l’innovation, qu’elle soit électronique, mécanique ou robotique.

Quels sont les grands projets qui ont pu se développer grâce à ce rapprochement de RS Components auprès des universités? 

Christophe Arnould : « La relation que nous avons établie avec l’université de Lorraine est un grand succès. Les étudiants ont remporté des épreuves dans différentes compétitions le SHELL Eco Marathon Formula Student et d’autres concours. Nous souhaitons que cet exemple soit une source d’inspiration pour toutes les grandes écoles d’ingénieurs. »

RS Components accompagne notamment l’université de Lorraine et  l’Institut Jean Lamour sur des évènements ENSEIGNEMENT et RECHERCHE comme le World Inter-universities, Formula Student, Urban Loop, Nanomatérials, Symposium EEA… 

 

 

 

 

 

Les projets sont variés et ils touchent aussi bien des sujets pédagogiques culturels, sportifs comme environnementaux. Le fait de participer à ces concours, au rayonnement international, contribue à enrichir les connaissances ! A terme, l’ensemble de ces projets pédagogiques ont tous vocation à devenir industriels, afin de créer de nouveaux usages ! Et nous sommes fiers chez RS de contribuer à la réinvention du monde de demain et de donner une chance à tous de créer des projets innovants et positifs !

Stéphane Maffli, Président RS France / urban Loop ©RS Components

Quelle est votre priorité aujourd’hui ?

Nous souhaitons développer davantage les salles de projets ‘tuteurées’. Ce sont des espaces dédiés à la création de projets. Nous lançons le concours Ingénieurs de Demain en partenariat avec  Science & Vie & Maker Faire France. Il s’adresse à tous ! Aux écoles d’ingénieurs, comme aux IUT, IGEII et aux facultés des Sciences et Technologies. Mais aussi aux chercheurs et aux youtubeurs…

Nous faisons gagner des kits électroniques, de l’équipement de labo,  jusqu’à l’installation de fablab pour un montant de 17.000 euros. Le principe est de nous partager les projets étudiants, qu’ils soient individuels ou collectifs. Cette démarche positive entre dans la politique RSE de l’entreprise, tout en sachant que les étudiants d’aujourd’hui sont nos clients de demain !

Grâce à l’expertise RS et l’aide matérielle apportée, les ingénieurs de demain n’ont plus qu’à utiliser leur créativité sans limite pour fabriquer le nouveau monde !

Cécile Ravaux – Story Maker