Figure de proue du mouvement maker à l’international, Maker Faire est aussi une formidable occasion pour sensibiliser les plus jeunes générations. Il nous parait essentiel de les aider, très tôt, à mieux comprendre le monde dans lequel ils grandissent et de leur donner les clefs pour demain, devenir eux-mêmes acteurs/makers.

Nous sommes particulièrement intéressés d’accompagner les publics éloignés de la culture ou en décrochage scolaire. Chez Maker Faire, il n’y a pas de gagnant ni de perdant. Ce n’est pas une compétition et il n’y a pas de prix, pas de juge qui décide qui a réussi et qui a échoué. Qu’ils soient ingénieurs ou sans aucun diplôme, les makers sont juste animés par la passion des projets qu’ils développent, dans leur atelier, leur garage, leur cuisine, sur le coin de la table de leur salon…( au fond de leur classe?)

L’égalité des chances prédomine dans l’esprit des makers, convaincus que n’importe qui peut innover et changer le monde. C’est pourquoi, à chaque Maker Faire nous offrons la visite gratuite aux groupes scolaires (du CP à la Terminale).

La prochaine grande Maker Faire aura lieu à Lille du 9 au 11 février.

Inscription gratuite des groupes scolaires à la journée du vendredi 9 Juillet sur le site :

lille.makerfaire.com

 

Le mouvement Maker dans les écoles

 

Samuel Liaigre est un professeur de technologie mais pas comme les autres… Enseignant au collège Ariane à Argenteuil dans le Val d’Oise, il initie ses élèves de la 6ème à la 3ème aux projets de fabrication technologique !A 35 ans et jeune papa de 3 enfants, le professeur au grand coeur développe l’éducation par la créativité et l’accès à la fabrication. Équipé dans l’établissement de quelques uns des outils favoris des Makers, tels qu’une imprimante 3D, une fraiseuse à commande numérique, une découpeuse vinyle ou encore une scie à chantourner, Samuel a de quoi faire rêver ses élèves en leur proposant des projets libres.

 

Véritable passionné, il a réalisé les tutoriels indispensables pour que les enfants puissent réaliser eux-mêmes leurs propres objets. Stickers, porte-clés, portables, hand spinners (super tendance chez les ados), l’enthousiasme est à son paroxysme pour impliquer les jeunes Makers en herbe depuis la conception jusqu’à la réalisation. À tel point qu’aujourd’hui, Samuel propose déjà un dispositif pédagogique d’école ouverte pendant les vacances scolaires et un club de fabrication numérique pendant l’heure du midi depuis 3 ans maintenant.

 

Ses motivations : Créer une interaction lui permettant de communiquer différemment avec ses élèves, de valoriser leur travail à travers des projets personnels et de développer leur confiance en soi.

 

 

Son ambition prochaine est d’établir un véritable fablab au sein du collège ! Et vous ne devinerez jamais, les élèves ont eux-mêmes réalisé la maquette de ce pré-projet en 3D ! Cette évolution permettra à Samuel d’élargir son espace des possibles et d’investir dans une machine à recycler le plastique afin de fédérer et faire participer ainsi, aussi bien les parents d’élèves que les écoles primaires avoisinantes en récoltant des bouchons par exemple, avant de les impliquer dans de véritables projets ! Un effet boule de neige que les enfants ne partageront plus uniquement en cour de récré !

 

 

Sa devise : “On teste, on se trompe, on apprend !”

 

Retrouvez l’ensemble des tutoriels de Samuel sur le portail vidéo académique : http://scolawebtv.crdp-versailles.fr/resultat.php?disc=&niv=&evt=&aut=232&media=